Voeux d’ECLA – Patrick Elvezi : « bientôt un pacte financier »

C’était un souhait du Président Patrick Elvézi, pour sa première cérémonie de voeux de réunir vice-présidents, élus municipaux et invités dans un bâtiment communautaire. La médiathèque-cinéma des 4C a été choisie pour ce rendez-vous républicain qui marquait la première année d’une nouvelle présidence.

À quelques semaines du débat sur les orientations budgétaires, le Président a évoqué le souhait de « démontrer que le fait communautaire était porteur de développement et d’avenir pour tous ! »
Vision à long terme, projet de territoire : les jalons de cette deuxième partie de mandat ont été posé par l’année 2017: « les travaux engagés par les diverses commissions nous apportent déjà un certain nombre d’éléments importants (…) pour ensuite échanger sur le terrain avec notamment le monde associatif et économique. »
Réfléchir, choisir ses projets sans des capacités fiscales et financières n’est pas dans l’intention du Président Patrick Elvézi : « je proposerai bientôt d’adjoindre au projet de territoire un pacte financier qui doit nous permettre de mieux cerner nos capacités fiscales et financières à réaliser nos projets ! »

Pour inscrire cette démarche dans la bonne direction, ECLA s’adjoindra les services d’un bureau d’étude et travaillera en concertation avec la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP).

« Ce que j’attends d’une telle démarche est de permettre aux communes d’exprimer leurs besoins, leurs projets et de les confronter avec les orientations et moyens de l’agglomération. (…) C’est en quelque sorte, l’affirmation réfléchie d’un sentiment d’appartenance à la même communauté d’agglomération. »

Après avoir remercié le personnel d’ECLA « qui participe tous les jours à la réalisation des projets communautaires », Patrick Elvézi a fait le point sur les rares dossiers qu’il a qualifié de « délicats ».
– L’aire de grand passage : « Nous sommes dans l’attente d’une solution judiciaire ou peut-être amiable », ajoutant qu’ il « n’est pas simple de gérer un tel conflit. Le schéma départemental d’accueil des gens du voyage nous fait obligation de créer une telle aire. »
– Le PLU de Villeneuve-sous-Pymont : « je regrette les difficultés de communication sur ce délicat dossier qui voit s’opposer la volonté d’un maire soucieux de développer sa commune et une volonté politique d’assurer un tel développement économique cohérent et harmonieux sur un territoire, décidé collectivement. »

Comme il l’a ensuite précisé également, Patrick Elvézi ne veut pas être « celui qui ne propose que des réflexions et des études. »
Le président a rappelé que 2018 serait aussi une année d’investissements présentés tour à tour les par les vice-présidents d’ECLA et les élus en charge de commissions.
À lire dans une prochaine parution.

En fin de cérémonie, pour ajouter une touche d’insolite à cette soirée communautaire, le Théâtre Group’ a joué sous forme d’intervention une partie de son spectacle “ Élu “.

(photos ECLA / Studio Vision)


L’une des deux salles de cinéma Art et Essai du Centre Culturel Communautaire des Cordeliers à Lons-le-Saunier a servi de cadre à la cérémonie des voeux d’ECLA.

Patrick Elvezi, Président d’ECLA

 

L’assistance