S’installer sur le territoire

Construire / Se loger

Redonner de l’attractivité à l’habitat de centre-ville et de centre-bourg et lutter contre la précarité énergétique

ECLA fut la première intercommunalité en Franche-Comté à s’engager, dès 2006, dans la gestion des aides à la pierre déléguées par l’État (loi du 13 août 2004). Elle a adopté un PLH, dont la seconde version a été adoptée en fin d’année 2015 organisant l’aide aux propriétaires bailleurs, l’accession des jeunes et l’aide à la sobriété énergétique des logements.

La volonté de prendre la délégation des aides à la pierre est liée à notre souhait d’adapter les financements au contexte et contraintes locales.

La précarité énergétique est une problématique locale que nous avons souhaité traiter en ayant une approche globale du logement en tenant compte du couple loyer-charges.

Ainsi les aides attribuées par les collectivités (Communauté d’Agglomération et Ville) sont conditionnées à un certain niveau de consommation énergétique des logements.

Conscient que le niveau BBC (Bâtiment Basse Consommation) peut s’avérer compliqué à atteindre au regard des coûts engendrés et des contraintes techniques notamment en centre ville, les aides proposées sont progressives en fonction du niveau atteint.

Pour le parc privé conventionné, financé par l’Anah, nous appliquons une modulation des niveaux de loyers en fonction de la classe énergétique obtenue. Cela permet à un propriétaire qui fait l’effort de mieux isoler son logement de proposer un loyer plus haut puisque le locataire fera des économies de charges. C’est le raisonnement au coût global.

Il est important qu’il y ait un travail en étroite concertation entre les communes et les propriétaires qui investissent sur leurs bâtiments, afin que les projets se complètent et concourent à reconstruise la ville sur la ville.

La simple réhabilitation d’un logement n’est plus suffisante, il faut considérer ce logement dans son environnement global. Il faut que les produits proposés soient attractifs pour de nouveaux habitants.
Par exemple pour des jeunes ménages, il faudra proposer des logements avec des espaces verts privatifs pour les enfants. Pour des personnes plus âgées, il sera important de proposer des logements avec un ascenseur qui soit facilement accessible depuis le domaine public.
Redonner de l’attractivité au logement c’est aussi redonner de la luminosité à des logements en démolissant des corps de bâtiments devenus obsolètes, qui de plus permette de libérer des espaces sur le tènement pour faire des espaces de convivialité.