Me divertir

Théâtre

La construction du théâtre de Lons-le-Saunier a débuté en 1845 et s’est achevée en 1848, sur l’ancien emplacement d’un calvaire (représentation du Christ sur la croix).
À l’origine, le théâtre était dirigé par une entreprise privée jusqu’en 1891, avant que la ville ne l’achète et décide d’une restauration.

Le 21 janvier 1901, un incendie ravage le lieu, il y a un mort. La ville, mal assurée, ne récupère que les murs pour la reconstruction. Grâce au travail de deux architectes de Bourg-en-Bresse, Georges et Tony Ferret, le théâtre peut à nouveau ouvrir ses portes en août 1903 avec la représentation d’Hernani de Victor Hugo. Il est géré par la ville jusqu’en 1948.

En 1994, le Ministre de la Culture, à la demande de Jacques Pélissard, le classe monument historique dans son intégralité pour l’intérieur du théâtre et le décor du Café de Strasbourg (comprenant les restaurants et l’actuel Carcom).
Fermé de 1995 à 1997, le théâtre a pu être entièrement rénové de l’intérieur. La salle, les galeries et le péristyle sont restaurés en intégralité, en accord avec le confort moderne, tout en respectant le style initial (dorures à l’or fin, couleurs identiques, sièges recréés avec le même tissu).

Parallèlement, l’accessibilité du théâtre est assurée par la construction d’un ascenseur.

Un autre chantier a été entrepris pour le théâtre, sa réfection extérieure. Elle a été menée en plusieurs tranches étalées sur 3 ans :

  • Automne 2009-été 2011 : réfection du toit, de la charpente etc e la façade avant
  • Début 2012 : travaux de la terrasse
  • Printemps-automne 2012 : réfection du “milieu“ du bâtiment

L’édifice est construit selon les principes architecturaux italiens. D’abord, la salle de spectacle est en forme de fer à cheval. Le plafond en coupole est orné d’un grand lustre, la scène à l’italienne est typiquement surélevée par-rapport à la salle, avec un plancher légèrement incliné pour des raisons de visibilité. Le bâtiment est doté de salles pouvant recevoir les spectateurs avant les représentations et pendant les entractes du spectacle : vestibule, foyer, etc.

Le théâtre comporte 616 places assises, dont 464 de bonne visibilité et 278 au parterre.

Scènes du Jura

Scènes du Jura est créée en 1997 pour la gestion commune des théâtres de Lons et Dole, pour permettre une meilleure programmation culturelle, la synergie des équipes et l’efficacité d’une action mutualisée. Elle défend l’égalité d’accès aux arts et à la culture pour les Jurassiens, qu’ils habitent en centre ville, en zone péri-urbaine ou en zone rurale.
Scènes du Jura est une scène conventionnée multi-sites pour les écritures d’aujourd’hui en territoire qui défend les 3 missions suivantes :

  •  Soutien à la création contemporaine dans les domaines des arts vivants
  • Diffusion pluridisciplinaire de spectacles vivants à l’échelle du territoire d’implantation pour un public intergénérationnel – enfants, adolescents et adultes
  • Formation et sensibilisation des publics dans des perspectives de renouvellement et d’élargissement des publics par la mise en place d’une politique d’éducation artistique et culturelle exigente

Scènes du Jura s’est vue attribuer le 5 avril 2013 le label “scène nationale”, décerné par la Ministère de la Culture et de la Communication. La structure est dirigée par Virginie Boccard.

La programmation, les horaires, les tarifs des spectacles de Scènes du Jura, c’est ICI

 

De gauche à droite : Le rappeur Kerry James, Virginie Boccard, directrice des Scènes du Jura  et Jean-Pierre Baro, metteur en scène, lors du spectacle programmé en janvier 2017 « À vif ». ©Malika Oumellil